9 choses sur la greffe de cheveux

9 choses sur la greffe de cheveux

Expérience soutenue par plus de deux décennies ; un professionnalisme soutenu par un personnel qualifié et des traitements à la pointe de la technologie, c’est ainsi que TDS se met à votre service pour prendre soin de la beauté des gens. Ses services s’étendent pour corriger l’une des conditions qui affectent le plus l’esthétique et la qualité de vie de la plupart des hommes : l’alopécie. La solution se trouve dans la greffe de cheveux.

Qu’est-ce que la greffe de cheveux ? Quelles sont les techniques et leurs différences ?

La greffe de cheveux ou microgreffe de cheveux est une intervention chirurgicale qui repose fondamentalement sur l’extraction d’unités folliculaires d’une zone dite donneuse (généralement la zone occipitale) pour les implanter ultérieurement dans une zone dite receveuse (zones alopéciques ou chauves) afin de repeupler et de récupérer les cheveux perdus. en les redistribuant.

Il existe essentiellement deux techniques. Le FUSS ou également connu sous le nom de technique de la bandelette, qui consiste à obtenir une bande ou une bande de peau de la zone donneuse (généralement occipitale), à ​​partir de laquelle sont extraites les unités folliculaires qui seront ensuite implantées dans la zone receveuse pour être repeuplées. La deuxième technique s’appelle FUE, la technique la plus avancée à l’heure actuelle et consiste à extraire une à une les unités folliculaires de la zone donneuse à l’aide d’un « punch » pour les implanter ultérieurement dans la zone receveuse.

Qui sont les candidats à une greffe de cheveux ?

Ce traitement peut être effectué chez les hommes et les femmes qui n’ont pas de contre-indications à cet égard une fois que l’évaluation médicale appropriée a été effectuée.

Quels sont les facteurs impliqués pour entraver une greffe de cheveux ?

Les facteurs qui peuvent influencer la non-réalisation d’une greffe de cheveux sont divers, principalement dans des situations contre-indiquées, alopécie androgénétique avancée et/ou avec une zone donneuse rare en quantité ou en densité, des types spécifiques d’alopécie, etc. Comme nous l’avons souligné dans la section précédente, la décision dépendra ultimement de l’évaluation médicale.

Quelles sont les recommandations pour un avant et après une greffe de cheveux ?

Avant la chirurgie, le patient devra subir une étude préopératoire qui comprend une analyse et un ECG. Lisez attentivement le consentement éclairé et signez-le.

Les jours précédant la chirurgie, le patient mènera une vie normale, même si plusieurs considérations doivent être prises en compte :

  • Tabac : Bien que le tabac ne soit pas considéré comme une contre-indication absolue à la chirurgie, il est fortement recommandé d’arrêter de fumer au moins 2 semaines avant l’intervention.
  • Caféine : Le problème avec les boissons contenant de la caféine avant la greffe de cheveux est que la caféine augmente généralement la tension artérielle du patient, ce qui peut provoquer des saignements pendant la procédure.
  • Médicaments : Dans le cas où le patient prend des médicaments (diabète, hypertension, anticoagulants…) nous marquerons un protocole pour le jour de l’intervention, voire consulter si nécessaire les spécialistes qui l’ont prescrit.
  • Alimentation : Le dîner de la veille doit être léger, sans sauces, épicé… avec des aliments moelleux et faciles à digérer. La consommation d’alcool doit être évitée plusieurs jours avant. Le jour de l’intervention, le patient pourra prendre un petit déjeuner léger.

Après la chirurgie Le patient doit suivre les instructions données par le chirurgien afin que l’évolution dans les jours immédiats soit celle attendue. Le premier lavage de tête sera effectué à la clinique 3-4 jours après la chirurgie, dans lequel le patient sera expliqué comment ces lavages doivent être effectués à partir de ce moment à la maison, ainsi que les soins à prendre. Un deuxième lavage sera effectué à nouveau à la clinique au jour 10 après la chirurgie. Enfin, un premier bilan sera réalisé par le chirurgien environ un mois plus tard, en fonction de l’évolution, des bilans périodiques se poursuivront, généralement à 3,6 et 12 mois s’il n’y a pas de complications.

Comment sera le résultat final que la greffe de cheveux permet ?

L’objectif de l’équipe médico-chirurgicale est d’obtenir un résultat naturel et esthétique et pour cela de définir un design selon les caractéristiques du patient, toujours avec l’avis de ce dernier, en plus de fournir une densité adéquate pour le succès de la chirurgie.

Que faut-il faire pour maintenir les résultats d’une greffe de cheveux ?

Il faudra suivre les indications et considérations du médecin-chirurgien pour que l’évolution de la greffe soit satisfaisante, se rendre aux différents bilans postopératoires marqués pour observer l’évolution et agir en conséquence et enfin, chaque fois que cela est indiqué et en fonction de chaque patient, d’autres thérapies adjuvantes peuvent être utilisées pour aider et renforcer la greffe

Comment se déroule le processus de greffe de cheveux ?

Comme nous l’avons commenté, la technique la plus avancée est la FUE. Elle est réalisée sous anesthésie locale, à l’aide d’un micromoteur muni d’un punch qui extrait une à une les unités folliculaires de la zone donneuse. Les unités folliculaires (UF) sont placées dans un récipient avec un milieu liquide de telle sorte que lorsque toutes les UF nécessaires ont été extraites, elles sont implantées dans la zone donneuse à l’aide d’instruments appelés implanteurs, bien qu’elles puissent également être greffées en mode manuel avec pincettes appropriées pour cela.

Quels sont les effets secondaires de la greffe de cheveux ?

Habituellement, les effets secondaires qui peuvent survenir lors d’une greffe de cheveux ont une faible incidence, bien qu’ils puissent apparaître, les plus fréquents étant :

  • Folliculite. Il s’agit d’une inflammation du follicule pileux, qui apparaît normalement sous la forme de petits grains blanchâtres ou rouges et qui se traduit par une infection, qui doit être correctement traitée par le spécialiste.
  • Œdème. L’apparition d’un œdème avant toute intervention est très fréquente, en raison d’une réaction normale de notre corps. Les soins à suivre dans ces cas seront indiqués par le spécialiste, étant principalement le repos et l’application de froid sur la zone touchée dans les 24 heures suivantes.
  • Paresthésies ou sensation d’engourdissement : effet très fréquent, généralement temporaire
  • Autres : Démangeaisons, maux de tête, problèmes de cicatrisation et réactions allergiques

Actuellement, il existe des traitements complémentaires à une greffe de cheveux, lesquels ou lesquels ?

Nous avons déjà parlé dans une section précédente qu’il existe des traitements adjuvants qui aident et renforcent la greffe de cheveux, les plus importants et les plus utilisés étant les médicaments oraux et les solutions topiques, la mésothérapie et enfin le laser de faible puissance.

Posts created 98

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut